Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Québec pose un geste significatif de plus afin de protéger les monts Chic-Chocs

Québec, le 18 décembre 2020. – Le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, est heureux d’annoncer que le gouvernement du Québec a décidé d’agir de nouveau afin de protéger les monts Chic-Chocs, répondant ainsi positivement à une demande importante de la population environnante. D’une superficie de 203 km2, cette réserve de territoire aux fins d’aire protégée sera juxtaposée à la réserve écologique Fernald et au parc national de la Gaspésie, contribuant du même coup à la protection d’une partie de l’habitat du caribou montagnard de la Gaspésie, une espèce désignée comme menacée.
 
Paradis des randonneurs, des skieurs et des campeurs, les Chic-Chocs offrent des points de vue, des lacs et des chutes à couper le souffle. Le gouvernement est donc déterminé à en protéger une grande partie et à préserver leur intégrité.
 
Cette nouvelle RTFAP possède une grande valeur écologique. On y trouve plusieurs espèces menacées, vulnérables ou susceptibles de le devenir telles que la grive de Bicknell, l’aigle royal, le pygargue à tête blanche et la mulette perlière. Elle présente des paysages exceptionnels traversés par le sentier international des Appalaches.
 
La présente désignation de cette zone des monts Chic-Chocs permet de comptabiliser ce territoire au Registre des aires protégées, jusqu’à ce que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques soit en mesure de proposer au gouvernement un statut légal de protection au territoire. La RTFAP est une mesure de protection appliquée conjointement par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles.
 
Cette annonce s’inscrit dans la désignation toute récente, par le gouvernement, de 34 RTFAP totalisant 12 647 km2 et correspondant à un peu plus de 0,8 % du territoire. Ce geste important permet au Québec d’atteindre la cible de protection de 17 % de son territoire terrestre ou d’eau douce avant la fin de 2020.
 
Citations :

« Au cours des deux dernières années, nous avons fait des efforts sans précédent afin de protéger un nombre impressionnant de territoires exceptionnels du Québec. Il aura fallu un travail considérable de concertation entre les acteurs concernés et le soutien de la population pour y arriver. Il en aura été de même en ce qui a trait aux monts Chic-Chocs. Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont soutenu ce projet d’aire protégée, particulièrement les membres du Comité de protection des monts Chic-Chocs et le député de Matane-Matapédia, M. Pascal Bérubé. La protection et la mise en valeur de territoires représentatifs de la diversité biologique du Québec, c’est une affaire de partenariat, et cette réalisation en constitue une preuve de plus. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval
 
« Nous nous réjouissons du fait que le gouvernement du Québec reconnaisse l’importance de protéger la biodiversité des monts Chic-Chocs. En tant que comité citoyen qui travaille depuis 14 ans sur ce dossier, nous considérons qu’aujourd’hui, une étape importante est franchie pour la protection du patrimoine naturel régional. Nous sommes prêts à collaborer afin que les limites de la future aire protégée permettent d’inclure l’ensemble des éléments de biodiversité de ce territoire et correspondent au consensus régional. »
 
Louis Fradette, porte-parole du Comité de protection des monts Chic-Chocs
 
Lien connexe :
 
Pour visualiser la carte de la RTFAP des monts Chic-Chocs : http://www.environnement.gouv.qc.ca/communiques/2020/20201217-chic-choc.pdf

– 30 –

SOURCES :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et
de la Lutte contre les changements climatiques
et ministre responsable de la région de Laval
Tél. : 418 952-6352
Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement et
de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile