Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

La Fonderie Horne déposera un plan d’action bonifié

Rouyn-Noranda, le 9 juin 2020. – Le comité interministériel mandaté par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charrette, pour analyser le plan d’action de la Fonderie Horne et lui formuler des recommandations, recevra une version bonifiée de ce plan d’ici le 10 juillet.
 
La nouvelle version du plan initialement déposé le 15 décembre dernier tiendra compte des récents résultats enregistrés à la station légale démontrant l’effet positif de certains travaux sur la diminution des émissions atmosphériques. En effet, des travaux ont eu lieu dans le secteur de l’allée des convertisseurs et anodes de façon à optimiser le captage des gaz et ceux-ci ont permis de diminuer les émissions, dont celles de l’arsenic. Mentionnons que ces travaux ont eu lieu dans le cadre de l’attestation d’assainissement actuellement en vigueur.
 
Selon les données de la station légale de la fonderie, depuis le début de l’année 2020, la moyenne enregistrée est de l’ordre de 48 ng/m3 alors qu’elle se situait à 215 ng/m3 pour la même période en 2019. Ces résultats encourageants sont corroborés par les données de la station de mesure 8006, opérée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et située à côté de celle de la fonderie.
 
La Fonderie a informé le comité interministériel de son intention de revoir son plan d’action pour y intégrer davantage de projets dans le secteur de l’allée des convertisseurs et anodes, expliquant qu’il s’agit de travaux prometteurs pour la réduction des émissions. Le comité interministériel a fixé un échéancier maximal à l’entreprise pour la transmission de cette mise à jour, soit le 10 juillet 2020.
 
Les travaux du comité interministériel continuent de progresser. À la suite de cette mise à jour du plan d’action, le comité finalisera son analyse, transmettra ses recommandations au gouvernement et informera la population lorsque cette étape aura été franchie.
 
Faits saillants :
  • Le rapport de l’étude de biosurveillance sur l’imprégnation au plomb, au cadmium et à l’arsenic des jeunes enfants du quartier Notre-Dame a été rendu public le 27 septembre par la Direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue (DSPu).
  • Le 16 octobre 2019, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charrette, annonçait qu’il avait demandé à la Fonderie Horne de lui déposer un plan d’action afin de réduire à court terme l’exposition à l’arsenic des résidents du quartier.
  • Le 1er novembre 2019, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charrette, et le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, M. Lionel Carmant, ont annoncé la création du comité interministériel chargé d’analyser le plan d’action et de formuler ses recommandations.
  • Le 15 décembre 2019, la Fonderie a déposé son plan d’action au ministre conformément à l’échéance qui avait été fixée par ce dernier.
  • Précisons que le comité interministériel est composé de représentants du ministère de l’Environnement et le la Lutte contre les changements climatiques, du ministère de la Santé et des Services sociaux, du ministère de l’Économie et de l’Innovation ainsi que du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.
 - 30 -

INFORMATION :

Sophie Gauthier
Conseillère en communication
Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 695-7883, poste 347
Courriel : sophie.gauthier@environnement.gouv.qc.ca 

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile