Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Précipitations en hausse depuis 1960 – l’équivalent d’un treizième mois ajouté au total annuel

Les précipitations totales annuelles ont augmenté au rythme moyen de 2,5 mm/année sur le sud du Québec entre 1960 et 2013. Ainsi, plus de 130 mm de pluie et de neige se sont ajoutés durant la période au total des précipitations annuelles, maintenant évaluées à 1 000 mm en moyenne sur le territoire. Cette hausse équivaut à l’ajout d’un treizième mois de précipitations au total annuel, voire davantage, le mois le plus pluvieux étant juillet avec une moyenne de 115 mm.

L’augmentation est plus marquée encore dans les régions les plus densément peuplées du sud de la province, avec plus de 4 mm/année dans les basses terres du Saint-Laurent.

Le changement de régime de précipitations varie toutefois selon les saisons, les plus importantes variations étant observées durant celles dites « de transition ». Ainsi, c’est à l’automne que l’augmentation est la plus prononcée avec un rythme, uniforme sur le territoire, de 1 mm/année. En octobre seulement, l’augmentation atteint un maximum de 0,7 mm/année, soit près du tiers de l’augmentation annuelle.

Le printemps vient au second rang avec une hausse moyenne de 0,8 mm/année, répartie principalement entre les mois d’avril (0,4 mm/année) et de mai (0,3 mm/année). Contrairement à la hausse automnale, la hausse printanière n’est pas uniforme et s’observe principalement dans la vallée du Saint-Laurent.

Autrement, il n’y a pas de changement marqué des précipitations totales lors des saisons estivale et hivernale. Des hausses sont rapportées à certaines stations, notamment à celles qu’on trouve plus au sud, et des baisses sont observées à d’autres stations, mais elles ne sont généralement pas significatives. D’ailleurs, la détection d’une tendance en hiver est complexifiée par la variabilité interannuelle importante du cumul de précipitations durant cette saison.

Ces résultats sont similaires à ceux qu’on a rapportés dans un passé récent en Nouvelle-Angleterre et dans l’est du Canada et concordent avec les différents scénarios produits par Ouranos relativement au régime des précipitations du climat futur. Il est à noter que l’homogénéisation des séries temporelles de mesure des précipitations a été nécessaire à la réalisation de cette étude.

Précipitations totales (mm/année)
Précipitations totales - Tendance 1960-2013 (mm/année)
Précipitations totales - Tendance 1960-2013 (mm/année)
Précipitations totales - Tendance 1960-2013 (mm/année)
Précipitations totales - Tendance 1960-2013 (mm/année)
Tendance géostatistique pour le sud du Québec entre 1960 et 2013
Précipitations totales
(mm/année)
Moyenne ± écart-type
Annuelle 2,5 ± 1,1
Printemps 0,8 ± 0,3
Été 0,5 ± 0,4
Automne 1,0 ± 0,4
Hiver 0,3 ± 0,5

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile