Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Décembre 2017 : une vague de froid intense pour les Fêtes

L’anomalie moyenne de température a été de -0,4 °C, au Québec, en décembre, en raison de températures à 2,5 °C sous les normales de la période 1981-2010 dans le sud de la province et d’un temps des Fêtes exceptionnellement froid. Le mercure est demeuré sous les normales lors des onze dernières journées de 2017, par 3,6 °C à l’échelle du Québec et 6,2 °C dans le sud de la province, en moyenne. Le 22, journée la plus anormalement froide de 2017, l’anomalie était de -7,4 °C au Québec. Quatre-vingt records de froid quotidien ont été battus lors de cette vague de froid, qui se poursuivra d’ailleurs en janvier.

Ce froid bien senti a tout juste fait fléchir l’anomalie moyenne annuelle de 2017 à 0,7 °C, une baisse de 0,1 °C, ce qui illustre bien la quantité de chaleur accumulée au préalable, au cours de cette 20e année consécutive de températures plus chaudes que la normale du 20e siècle. Le bilan annuel complet de 2017 offrira plus de détails, notamment sur cette séquence record. Décembre 2016 avait aussi offert des températures sous les normales, mais décembre 2015 avait plutôt favorisé les golfeurs dans l’extrême sud! Au départ, décembre 2017 semblait également plus chaud, avec une anomalie moyenne de 5,7 °C, au Québec, du 1er au 8. Ces quelques jours ont également apporté la majeure partie d’un total mensuel de pluie plus élevé (8 mm, 109 %) que la normale.

Le froid de fin d’année a pourtant offert un Noël blanc à tous les Québécois, malgré des chutes de neige sous les normales (49 cm, 92), en moyenne, au sud de la province, qui ont tout juste égalé les fortes accumulations de novembre. L’extrême sud, l’est de la province et l’Arctique ont toutefois reçu, par endroits, plus d’une fois et demie le total de neige normalement attendu et moins de la moitié des pluies habituelles. En moyenne, au Québec, les précipitations totales (51 mm, 112 %) et les chutes de neige (44 cm, 113 %) ont été abondantes.

Chronologie des événements

Du 1er au 8 décembre, les températures demeurent constamment au-dessus des normales, en moyenne par 4,9 °C au sud de la province et par 5,7 °C au Québec. Le 5, journée la plus chaude de ce mois, la température moyenne est de -2,9 °C au Québec et de -0,7 °C au sud, à 8,3 °C au-dessus des normales quotidiennes. Du 4 au 6, le sud de la province reçoit la majorité des pluies de ce mois, avec une moyenne de 9,5 mm. Plusieurs localités sur le territoire qui s’étend de l’Abitibi-Témiscamingue à la Côte-Nord reçoivent plus de 30 mm.

Du 9 au 31 décembre, les températures sont sous les normales tous les jours sauf deux, en moyenne par 5,1 °C au sud de la province et par 2,5 °C au Québec, faisant rapidement oublier un début de mois anormalement chaud.

Le 12 décembre apporte la première tempête de l’hiver. De la Montérégie au Bas-Saint-Laurent, plus de 15 cm de neige s’accumulent, atteignant de 30 à 40 cm à Québec et sur sa rive-sud. Cela se poursuit le 13 dans l’est de la province, où le parc national du Bic reçoit jusqu'à 67 cm au total, alors que 10 à 20 mm de pluie s’ajoutent par endroits en Gaspésie et sur la Côte-Nord. Des rafales à plus de 100 km/h sont mesurées de la région de la Capitale-Nationale à la Côte-Nord.

Les 19 et 20 décembre, la progression d’un front chaud permet un soubresaut du mercure au-dessus des normales, par 3 °C en moyenne, au Québec, et amène de la neige dans le sud de la province. Les skieurs des Laurentides profitent d’une accumulation de 25 cm (les 18 et 19). Plus au sud, en Montérégie et en Estrie, un peu plus de 5 mm de pluie se mélangent à la neige.

Du 22 au 26 décembre, un Noël blanc se confirme de Gatineau à la Gaspésie, où il tombe de 20 à 40 cm de neige. Le 23, les maximums au-dessus du point de congélation au sud de la Montérégie et de l’Estrie permettent l’ajout de 5 à 10 mm de pluie, un apport toutefois insuffisant pour faire disparaître la neige.

Du 21 au 31 décembre, une vague de froid intense s’installe, balayant particulièrement le sud du Québec. Les températures demeurent sous les normales, en moyenne par 6,2 °C au sud et par 3,6 °C à l’échelle du Québec. Le 22, l’anomalie moyenne de -7,4 °C, au Québec, en fait la journée la plus anormalement froide de 2017, à égalité avec le 3 mars. La température moyenne au Québec est alors de -22,6 °C. La journée la plus froide de ce mois au Québec survient toutefois le 30, avec une température moyenne de -23,5 °C. La vague de froid enregistrée lors de cette période fait tomber 80 records de froid quotidien.

Hiver 2017-2018 : plus ou moins de neige?

À la fin décembre, le couvert de neige moyen était plus épais qu’à l’habitude au Québec (34 cm, 130 %), de même qu’au sud de la province (39 cm, 130 %). Toutefois, il n’atteignait que 50 à 75 % de son épaisseur normale au Témiscamingue et au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

En 2017, les précipitations ont été plus abondantes (880 mm, 106 %) que la normale de la période 1981-2010, en moyenne, au Québec, tant en ce qui concerne la pluie (629 mm, 112 %) que la neige (259 cm, 108 %). À surveiller prochainement, le bilan annuel complet de 2017, qui offrira plus de détails à ce sujet.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Température (°C) Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale -10,9 -0,8 Normal
Moyenne -14,8 -0,4 Normal
Minimale -18,7 -0,1 Normal
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile