Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Octobre 2015 : après l’été des Indiens, le froid l’emporte

En octobre 2015, l’anomalie de température moyenne dans le sud du Québec a été de 0,8 °C sous les normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « froid ».

Octobre est le premier mois « froid » de 2015 depuis avril. Les premières semaines du mois, faisant suite à une chaleur record en septembre, laissaient pourtant augurer une température plus chaude. Les conditions d’un été des Indiens étaient d’ailleurs réunies lors de la longue fin de semaine de l’Action de grâce, avec des températures surpassant largement les normales et très peu de précipitations. Cette chaleur fût toutefois chassée brusquement par des températures presque constamment sous les normales, lors de 17 des 18 derniers jours du mois.

Au chapitre des précipitations, les premières semaines peu pluvieuses du mois ont eu pour résultat un total inférieur (87 %) à la normale d’octobre, avec 77 mm en moyenne. Elles ont toutefois dépassé les normales dans la vallée du Saint-Laurent et dans la réserve faunique des Laurentides, avec plus de 100 mm. La neige a fait un retour dans le paysage québécois, avec une moyenne de 8 cm, une accumulation généralement inférieure à la normale.

Chronologie des événements

Du 4 au 7 octobre, les maximums moyens sont de 13 °C, à plus de 3 °C au-dessus des normales.

Le 9 octobre, les températures descendent sous les normales et les premiers flocons de neige de l’automne 2015 sont observés, notamment à Saint-Gabriel-de-Rimouski et à Petit-Saguenay, où il est tombé 5 cm.

Le 11 octobre débute une période de chaleur et de beau temps que d’aucuns qualifient avec raison d’« été des Indiens ». Culminant les 12 et 13 octobre avec des maximums supérieurs à 25 °C par endroits et des températures en moyenne à 6 °C au-dessus des normales, près d’une trentaine de records quotidiens de chaleur sont battus ou égalés de Gatineau à la Beauce.

Le 14 octobre, la chaleur est brusquement chassée et les températures chutent sous les normales dès l’après-midi; seule la Gaspésie obtient un délai avec une journée de chaleur supplémentaire. Entre le 14 et le 16 octobre, c’est au tour des résidents de l’Abitibi, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, des Laurentides, du Centre-du-Québec, de la Beauce, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie d’observer leurs premiers flocons, avec des quantités de neige atteignant jusqu’à 13 cm au total.

Le 18 octobre est le jour le plus froid du mois, avec -2,8 °C en moyenne, soit plus de 6 °C sous les normales. Les températures demeureront d’ailleurs sous les normales jusqu’au 29 octobre. Les nuits sont particulièrement froides durant cette période, à plus de 5 °C sous les normales à cinq reprises.

Le 28 et le 29 octobre, les plus fortes précipitations quotidiennes du mois sont rapportées, de l’Outaouais à la Gaspésie. Dans les Laurentides, 65 mm tombent sur Saint-Hippolyte, soit la moitié de son total mensuel en 24 heures. En Gaspésie, d’importants dommages sont causés aux aménagements côtiers de Percé en raison de l’effet combiné des grandes marées, des forts vents et des précipitations de 65 mm.

Le 31 octobre, le temps est frais et clément pour la fête de l’Halloween.

Pour la première fois en 18 ans, soit depuis 1997, le sud du Québec pourrait présenter une température moyenne annuelle sous la normale de la fin du 20e siècle. À la fin d’octobre, l’anomalie de température pour 2015 est de -0,3 °C. En novembre et décembre, les températures devront s’élever de 1,7 °C au-dessus des normales mensuelles en moyenne pour qu’il en soit autrement, la chaleur estivale n’ayant pas suffi à contrebalancer les grands froids hivernaux, particulièrement ceux de février. Le Québec est la seule région terrestre à présenter une anomalie négative, alors que 2015 est pourtant en voie de devenir l’année la plus chaude à l’échelle mondiale depuis 1880, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

À la fin d’octobre, le cumul des précipitations annuelles est à 100 % de la normale, avec 660 mm de pluie et 180 cm de neige en moyenne.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale 7,3 ± 2,4 -0,5 ± 0,3 Normal
Moyenne 3,0 ± 1,9 -0,8 ± 0,4 Froid
Minimale -1,2 ± 1,5 -1,0 ± 0,6 Froid
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile