Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Juin 2015 : un cinquième mois avec des températures sous les normales en 2015

En juin 2015, l’anomalie de températures moyennes dans le sud du Québec a été de 0,4 °C sous les normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « normal ». Seuls la pointe de la Gaspésie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et une partie de l’Abitibi s’en sont sortis avec des températures dans les normales.

Il s’agit d’un cinquième mois présentant des températures sous les normales, sur les six premiers de l’année 2015. À l'échelle mondiale, les températures pour cette période ont pourtant été les plus chaudes depuis 1880 selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), dont le bilan fait état des conditions quasiment uniques au Québec.

La première partie du mois aura vu les températures osciller autour des normales, souvent même à l’échelle de la journée. En effet, lors de 10 des 17 premières journées, les températures de jour ont été au-dessus des normales et les températures de nuit ont été au-dessous de celles-ci, ou inversement. Par la suite, du 19 au 26 juin, elles sont demeurées sous les normales, sauf le 22 juin, avant de rejoindre les normales au cours des dernières journées du mois.

Avec 84 mm de pluie en moyenne et aucune neige, les précipitations de juin ont été globalement un peu sous les normales (90 %). Les régions de part et d’autre du fleuve Saint-Laurent, de Montréal à Baie-Saint-Paul, l’extrême sud du Québec et la baie des Chaleurs ont fait exception, avec des précipitations variant de 125 à 200 % par rapport aux normales. C’est Deschambault-Grondines, avec ses 292 mm de pluie, en majeure partie dues au déluge du 9 juin 2015 (voir la chronologie pour plus de détails), qui se démarque le plus, ce total équivalant à 260 % de la normale attendue à cet endroit.

Un léger déficit (89 % des normales) est observé au chapitre du cumul des précipitations de janvier à juin 2015. Les quantités de précipitations du mois de juillet seront déterminantes sur l’ampleur des conséquences que ce déficit pourrait avoir, notamment, sur l’agriculture, la gestion des plans d’eau et la navigation.

Chronologie des événements

Le mois débute en fraîcheur, avec, durant les trois premiers jours, des températures sous les normales dans l’ensemble du sud du Québec, sauf en Abitibi. Le 1er juin est d’ailleurs la journée la plus froide du mois, avec des températures de jour moyennes de 16,1 °C (anomalie de -3,3 °C en moyenne), les plus froides en 60 ans à Coaticook et à Milan, et des températures de nuit moyennes de 0,2 °C (anomalie de -5,3 °C en moyenne). Puis, le 2 juin, des records de froid datant de 40 ans et plus pour les températures maximales sont battus à 34 stations situées entre Québec et Montréal.

Le 9 juin, des pluies centennales touchent Deschambault-Grondines. Des pluies importantes sont aussi reçues à Coaticook.

Le 12 juin est la journée la plus chaude du mois, en termes de températures moyennes, avec 15,9 °C.

Le 23 juin, pour les festivités de la Saint-Jean-Baptiste, des quantités moyennes de 20 à 40 mm de pluie tombent de Québec à Sept-Îles, à la suite du passage d’un front froid qui chassera ensuite la pluie jusqu’au 28 juin.

Le 27 juin affiche, avec 24,6 °C, les températures de jour les plus élevées en moyenne dans le sud du Québec. C’est toutefois le lendemain que la température la plus chaude du mois est mesurée, le mercure montant légèrement au-dessus de 30 °C un peu au nord de Matagami. Paradoxalement, au même moment, la température n’excède pas 15 °C à Montréal et à Gatineau, et 20 °C à Québec. Vingt-et-un (21) records de froid datant de 40 ans et plus pour les températures maximales sont alors battus, toujours dans ces régions.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale 19,7 ± 1,8 -0,5 ± 0,6 Normal
Moyenne 13,5 ± 1,4 -0,4 ± 0,5 Normal
Minimale 7,4 ± 1,5 -0,4 ± 0,5 Normal
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile