Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Janvier 2015 : du temps froid pour débuter l’année

En janvier 2015, l’anomalie de températures moyennes dans le sud du Québec a été de 2,1 °C sous les normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « froid ».

Le même qualificatif s’applique aux températures maximales et minimales, l’anomalie étant encore davantage marquée dans le cas de ces dernières. Dans la région de Chaudière-Appalaches, dans le Bas-Saint-Laurent et au nord du Lac-Saint-Jean, les températures sont toutefois demeurées dans les normales.

La première portion du mois a donné le ton, alors que les températures ont été sous les normales 14 des 17 premiers jours, dont 10 jours consécutifs durant lesquels les températures ont été en moyenne de 7 °C sous les normales, du 5 au 14 janvier. Le 7 janvier a été la journée la plus froide, avec -29 °C en moyenne, soit 12°C sous les normales. Plusieurs records quotidiens ont d’ailleurs été battus la nuit suivante, soit du 7 au 8 janvier.

Le temps froid aura davantage favorisé la neige (70 cm en moyenne, soit 125 % de la normale) que la pluie (5 mm en moyenne, soit 40 % de la normale), alors qu’il aura neigé quelque part au sud du Québec tous les jours. Les quantités de neige ont atteint jusqu’au double des valeurs attendues à certains endroits au nord de la vallée du Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Basse-Côte-Nord. Comme c’est généralement le cas, des précipitations abondantes sont tombées lors des quelques journées les plus chaudes, causées par le passage de dépressions en provenance du sud-est des États-Unis.

Les 3 et 4 janvier, les températures maximales moyennes dans les régions de l’extrême sud du Québec étaient de 2 °C, et elles ont atteint 9,5 °C à Roxton Falls (barrage Choinière), en Montérégie. Il s’agit d’un maximum pour le mois de janvier. De l’Outaouais à la région de Québec, un mélange de pluie, parfois verglaçante, et de neige (15 mm et 18 cm en moyenne) a été rapporté, les précipitations étant par la suite tombées uniquement sous forme de neige dans l’est du Québec. La neige a atteint un maximum de 29 cm à Baie-Comeau (Les Buissons).

Un second système d’importance, les 18 et 19 janvier, a généré des températures maximales moyennes de 2,5 °C dans la vallée du Saint Laurent et jusqu’à 9 C à Cap-Chat en Gaspésie. Ce système était lui aussi accompagné d’un mélange de pluie, parfois verglaçante, et de neige (15 mm et 15 cm en moyenne), centré sur la région de Québec. Le maximum de pluie pour le mois a été rapporté un peu plus au sud, dans Bellechasse à Saint-Philémon, avec 36 mm, alors que ce sont plutôt 37 cm de neige qui sont tombés dans les montagnes au nord de Québec, à la station expérimentale de la Forêt-Montmorency. Le maximum quotidien de neige pour le mois a été observé lors de cet épisode au Poste des Montagnais sur la Côte-Nord, avec 40 cm.

Les 27 et 28 janvier, à la suite de la « tempête du siècle » survenue en Nouvelle-Angleterre, des quantités de neige importantes ont été rapportées de la Beauce aux Îles-de-la-Madeleine, avec un maximum de 38 cm à Lac-Mégantic et de 30 cm à Havre-aux-Maisons.

Dès le lendemain, un dernier système dépressionnaire, celui-ci en provenance des Grands Lacs, a laissé une bordée moyenne de 12 cm de neige de l’Abitibi-Témiscamingue au Bas-Saint-Laurent, atteignant un maximum de 34 cm le 31 janvier à Cap-des-Rosiers en Gaspésie.

La couverture de neige au sol à la fin de janvier se situait dans les normales (105 %), avec une épaisseur moyenne de 60 cm (156 mm d'équivalent en eau) sur le territoire couvert. Les importantes quantités de neige de janvier ont permis de rattraper le déficit relevé à la fin de décembre, mois qui s’était plutôt terminé sur du temps chaud et pluvieux. Des anomalies positives notables sont observées en Gaspésie, en Abitibi-Témiscamingue et en Montérégie. À l’inverse, des endroits présentent toutefois un bilan déficitaire, et ce dans la plupart des régions.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type Classification
Maximale -13,1 ± 3,6 -1,7 ± 0,7 Froid
Moyenne -19,0 ± 3,6 -2,1 ± 0,8 Froid
Minimale -25,3 ± 4,0 -2,7 ± 1,2 Froid
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile