Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Septembre 2014 : dans les normales

En septembre 2014, les températures dans le sud du Québec ont été normales, alors que l’anomalie moyenne a été de 0,05 °C au-dessus des normales climatiques de la période 1981-2010. Le bilan des températures maximales et minimales moyennes est similaire.

Les températures sont demeurées à l’intérieur des normales dans la plupart des régions. Des températures « chaudes » par rapport aux normales ont tout de même été observées, principalement en Estrie, en Chaudière-Appalaches, en Outaouais, en Montérégie et à l’extrémité de la péninsule gaspésienne.

C’est d’ailleurs en Montérégie que la température la plus chaude a été enregistrée, le 5 septembre, à Saint-Étienne-de-Beauharnois, alors que le mercure a atteint 32,5 °C. Le record dans ce secteur en septembre, établi en 2002, est de 35 °C.

La très grande majorité des journées les plus chaudes ont eu lieu au début du mois, du 1er au 5 septembre. Le passage à l’automne a été salué par un dernier soubresaut estival, du 26 au 28 septembre, durant lequel des records de températures maximales ont été battus dans la plupart des régions du sud du Québec.

Signe que le changement de saison était tout de même bien amorcé, le premier gel est survenu le 19 septembre à la majorité des stations du sud du Québec, sauf à Montréal et aux abords du golfe du Saint-Laurent. Au petit matin du 19 septembre, la température est d’ailleurs descendue à -8 °C en Haute-Mauricie et dans la Vallée-de-la-Gatineau. Dans cette région, à la station Chouart, en activité depuis 1977, il n’y a que le 29 septembre 2000 qu’il avait fait plus froid en septembre, alors que la température avait atteint -9,3°C.

L’Abitibi-Témiscamingue est la seule région à avoir connu des températures maximales « froides », en raison d’une vague de froid survenue du 11 au 22 septembre. Le cas de la station La Morandière, ouverte depuis 1960, est éloquent. Durant cette période, deux records de froid quotidiens y ont été battus et quatre y ont été égalés.

Des résidents de la Gaspésie ont été les premiers à voir le retour de la neige dans le sud du Québec : il est tombé 1 centimètre de neige le 17 septembre à Saint-Jean-de-Cherbourg. Il s’agit de la chute de neige la plus hâtive à cette station en 75 ans d’observations (1939)! La neige n’est bien sûr pas restée au sol très longtemps…

Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type Classification
Maximale 15,8 ± 2,2 0,2 ± 0,6 Normal
Moyenne 10,6 ± 2,0 0,1 ± 0,4 Normal
Minimale 5,5 ± 1,8 0,0 ± 0,6 Normal
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile