Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Novembre 2014 : du temps froid généralisé et beaucoup de neige sur l’est

En novembre 2014, l’anomalie de températures moyennes dans le sud du Québec a été de 1,9°C sous les normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « froid ».

Ce qualificatif s’applique tout particulièrement aux températures maximales, uniformément « froides » sur l’ensemble du territoire. Un peu plus de variabilité est observée en ce qui concerne les températures minimales, qui ont été généralement « froides », mais dans les normales pour les régions situées au sud du 48e parallèle. Une exception notable : les températures dans le sud de la Jamésie ont été « extrêmement froides ».

Les températures ont été en moyenne sous les normales 22 jours sur 30. Particulièrement, la température moyenne quotidienne est demeurée sous le point de congélation et la plupart du temps sous les normales du 7 au 23 novembre. Tout de même, c’est le 28 novembre qu’a eu lieu la journée la plus froide, avec une moyenne de -15,7°C (une anomalie de -8,9°C). Les minimums absolus ont été observés la nuit suivante, avec des températures minimales inférieures à -30°C dans le nord du territoire. À Chapais, la température de -30,3°C enregistrée à ce moment (19,5°C sous la normale) battait le record pour une température minimale en novembre, après 48 ans d’observations. Le précédent record de -30°C datait du 27 novembre 1995. À Nicolet, après 98 ans de mesures, un record de froid quotidien a également été battu cette journée-là.

Entre ces périodes de froid, un redoux notable a eu lieu du 23 au 25 novembre. Le 24 novembre a été la journée la plus chaude du mois, avec une moyenne de températures de 4°C, une anomalie de 8,9°C. Le maximum absolu a été atteint à Saint-Anicet en Montérégie pour un deuxième mois consécutif, avec 21,5°C lors de cette journée, battant de 2°C le record quotidien précédent. Le record de 24°C pour une journée de novembre, établi en 2002, demeure pour cette station, dont les premiers relevés remontent à 1960. Dans la même région, un record quotidien a également été battu à Les Cèdres, où des observations sont effectuées depuis 1913.

En moyenne, les précipitations ont été dans les normales (100 %) sur le territoire couvert. Le froid généralisé a toutefois eu des conséquences marquées sur la répartition des types de précipitations. Alors que les pluies ont été limitées aux trois quarts des quantités normalement attendues, les chutes de neige (48,7 cm) ont été en moyenne 40 % supérieures aux quantités normales et plus du double de celles-ci sur plusieurs secteurs de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et de la Gaspésie. Les montagnes du parc national de la Gaspésie ont reçu les plus importantes chutes de neige, avec plus de 160 cm mesurés à Cap-Seize. Depuis 1966, il s’agit du deuxième plus important total pour un mois de novembre à cette station. En 1990, 238 cm de neige étaient tombés à cet endroit.

Une première tempête a frappé l’est de la province le 2 novembre, laissant derrière elle un maximum de 54 cm de neige à Saint-Jean-de-Cherbourg en Gaspésie et plus de 10 cm sur la Côte-Nord. Une seconde tempête a suivi le 7 novembre, laissant des quantités de neige similaires sur ces deux régions. Puis, une dernière bordée significative le 26 novembre a laissé jusqu’à 31 cm de neige dans les municipalités situées aux frontières du sud de la province et, une fois de plus, de la Gaspésie.

Conséquemment, la hauteur de neige au sol a considérablement fluctué. D’une hauteur nulle au début du mois, le manteau neigeux a atteint une hauteur maximale de 17 cm en moyenne le 20 novembre et un maximum absolu de 76 cm le 22 novembre dans le parc national de la Gaspésie. Finalement, le redoux du 23 au 25 novembre aura fait disparaître toute trace de neige au sol au sud de Québec et ramené la moyenne à 10 cm à la fin du mois.

Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type Classification
Maximale -1,2 ± 2,8 -1,5 ± 0,6 Froid
Moyenne -5,2 ± 3,1 -2,0 ± 1,1 Froid
Minimale -9,3 ± 3,4 -2,3 ± 1,6 Froid
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile