Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Décembre 2014 : un Noël chaud, sous la pluie

En décembre 2014, l’anomalie de températures moyennes dans le sud du Québec a été de 1,7 °C au-dessus des normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « chaud ».

Les températures moyennes, maximales et minimales peuvent être qualifiées de « chaudes » dans pratiquement toutes les régions du territoire, les principales exceptions étant l’Abitibi-Témiscamingue, le nord du Lac-Saint-Jean et la Jamésie, où les températures sont demeurées dans les normales.

Décembre aura toutefois présenté beaucoup de variations, passant d’un extrême à l’autre. Les températures moyennes ont été sous les normales lors des huit premiers jours du mois, au-dessus des normales 17 des 19 jours suivants, avant de redescendre sous celles-ci pour les trois derniers jours de l’année.

La période de Noël a été la plus chaude du mois, avec une anomalie moyenne de températures de 11,7 °C du 24 au 27 décembre et du temps parfois pluvieux. Le 24 décembre aura été la journée la plus chaude, avec une température moyenne de -0,4 °C. En cette veille de Noël, c’est dans le parc national de la Yamaska que le maximum absolu de 14,1 °C a été observé au barrage Choinière de Roxton Pond.

Les moyennes ne sont restées plus près des normales qu’en raison du temps « froid » du début et de la fin du mois. En effet, les sept premiers jours ont été sous les normales de 5,5 °C en moyenne et le 30 décembre a été la journée la plus froide du mois avec une température moyenne de -25,1 °C. Le minimum absolu, observé la nuit suivante dans les hauteurs de la Côte-Nord, s’est approché à quelques dixièmes du record pour toute journée de décembre dans le sud du Québec. La valeur de
- 48,9 °C établie le 13 décembre 1980 au Poste des Montagnais tient toujours.

En moyenne, les précipitations de décembre auront été 10 % au-dessus des normales, malgré un total de précipitations de neige inférieur de 15 % à la normale. Le temps « chaud » aura apporté près du double du total normal de pluies. Les 24 et 25 décembre, notamment, il est tombé une moyenne de 20 mm de pluie dans toutes les régions du sud du Québec et jusqu’à 60 mm dans l’est de la province, notamment à Percé, Baie-Comeau et Rivière-au-Tonnerre – Joyeux Noël! Dans cette municipalité de la Minganie, il s’agissait de la deuxième plus forte pluie quotidienne en décembre en près de 50 ans. Le record est détenu par la journée du 14 décembre 2010, où 66,4 mm étaient tombés (un total de 126 mm au total sur cette journée et la précédente).

D’une épaisseur moyenne de 10 cm au début du mois, la hauteur moyenne de neige au sol a tout de même crû constamment durant le mois pour atteindre près de 28 cm à la fin de 2014. Les températures chaudes du temps des Fêtes auront toutefois empêché un Noël blanc au sud de la grande région de Montréal, de Gatineau à Drummondville. À la fin du mois, le couvert de neige était nul ou 80 % inférieur à sa hauteur habituelle au sud de Québec et de 7 cm sous la normale en moyenne dans tout le territoire couvert.

Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type Classification
Maximale -5,9 ± 2,9 1,2 ± 0,5 Chaud
Moyenne -10,1 ± 3,3 1,7 ± 0,8 Chaud
Minimale -14,7 ± 3,9 1,9 ± 1,3 Chaud
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile