Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Septembre 2015 : une chaleur record en septembre sur le sud du Québec

En septembre 2015, l’anomalie de température moyenne dans le sud du Québec a été de 3,2 °C au-dessus des normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié d’« extrêmement chaud ».

Septembre 2015 aura été le mois de septembre le plus chaud enregistré depuis le début des observations du réseau de surveillance du climat, à la fin du 19e siècle, surpassant de 0,5 °C le précédent record établi en 1999. Le bilan varie peu régionalement, si bien que les records sont battus partout sauf dans l’est et dans le nord-ouest du territoire, où septembre 2015 se classe tout de même parmi les quatre plus chauds en plus de cent ans d’observations.

Montréal et Québec auront eu droit à une rare période de canicule en septembre, lors de la longue fin de semaine de la fête du Travail, et elles auront été tout près d’en vivre une seconde du 17 au 19 septembre. Le mercure aura d’ailleurs dépassé les 30 °C à au moins une reprise dans toutes les régions, un seuil surpassé moins d’une fois aux dix ans en moyenne en septembre, dans le sud du Québec. Plus de 425 records quotidiens de chaleur auront été battus ou égalés, avec des températures maximales moyennes supérieures à 20 °C lors de 20 jours sur 30 et au-dessus des normales 26 jours sur 30. L’anomalie de 9,5 °C enregistrée le 17 septembre aura été la plus importante depuis le début de 2015. En conséquence, le premier gel aura généralement été retardé d’une semaine et jusqu’à près de deux semaines au Saguenay—Lac-Saint-Jean. Il se fera toujours attendre à la fin du mois sur les basses-terres du Saint-Laurent.

Les journées de septembre n’auront pas seulement été chaudes mais également ensoleillées, ce qui s’est notamment traduit par des quantités de pluie inférieures (87 %) aux normales, avec une moyenne de 87 mm. Les précipitations auront été beaucoup plus abondantes sur l’extrême sud du territoire, de l’est de l’Outaouais à la Beauce, atteignant près de 200 mm à Sorel-Tracy en Montérégie, ce qui représente près de deux fois et demie la normale dans ce secteur.

Chronologie des événements

Le 5 septembre marque le début d’une troisième période de canicule en 2015. Celle-ci touche cette fois Montréal et Québec, avec des maximums supérieurs à 30 °C jusqu’au 7 septembre, et des températures tout près de ce seuil de l’Outaouais au Bas-Saint-Laurent et au Saguenay—Lac-Saint-Jean. Plus de 100 records quotidiens de chaleur sont battus ou égalés durant cette période. On y observe, en moyenne sur le sud du Québec, les températures maximales (le 5 septembre, avec 26,4 °C, soit 8,2 °C au-dessus des normales) et les températures moyennes (le 7 septembre, avec 19,7 °C, soit 7,1 °C au-dessus des normales) les plus élevées du mois.

Le 7 septembre, la fin de cette période caniculaire est marquée par des pluies parfois fortes et accompagnées de grêle par endroits. En Estrie, le lac Saint-François reçoit 77 mm et des quantités similaires (74 mm) tombent le lendemain sur Sainte-Hélène-de-Mancebourg en Abitibi, mais en six heures. Le total quotidien de 87 mm qui y est rapporté constitue non seulement le maximum quotidien pour le mois, mais bât largement le précédent record de 66 mm enregistré à cet endroit le 7 août 2013, en 65 ans d’observations.

Le 9 septembre, les températures maximales dépassent de nouveau les 30 °C en Montérégie et en Estrie.

Du 12 au 14 septembre, de bonnes quantités de pluie tombent notamment en Montérégie, alors que Sorel-Tracy en reçoit 125 mm, plus de la moitié de son total mensuel.

Le 17 septembre voit le début d’une autre période de chaleur, qui frôle la canicule à Québec et à Montréal, avec des maximums variant de 29 à 31 °C jusqu’au 19 septembre. Le 17, les maximums sont en moyenne de 25 °C sur tout le sud du Québec et présentent, à 9,5 °C au-dessus des normales, la plus forte anomalie depuis le début de 2015, marquant le caractère extraordinaire de telles chaleurs tout juste avant l’automne. Plus de 250 records quotidiens de chaleur sont battus ou égalés.

Le 26 septembre marque l’arrivée du premier gel sur la majeure partie du territoire, lors de la nuit la plus froide du mois avec un minimum moyen de -1,6 °C, soit 5,7 °C sous les normales.

Les 29 et 30 septembre, des pluies abondantes touchent les régions au sud du Saint-Laurent, de l’Estrie à la Gaspésie. On y enregistre notamment 70 mm à Coaticook et 82 mm à Percé.

Le 30 septembre est le jour le plus froid du mois, avec 5,6 °C en moyenne et près de 2 °C sous les normales, signe indéniable de la fin du temps chaud.

Malgré les faibles quantités de pluie tombées en septembre, le cumul des précipitations annuelles demeure supérieur aux normales (105 %), particulièrement au nord du Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord (115 %). La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rapporte d’ailleurs un bilan de saison sous la moyenne en ce qui concerne les feux de forêt, tant dans le sud que dans le nord du territoire.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le sud du Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale 19,6 ± 2,2 3,7 ± 0,8 Extrêmement chaud
Moyenne 14,1 ± 1,9 3,2 ± 0,6 Extrêmement chaud
Minimale 8,5 ± 1,8 2,7 ± 0,7 Extrêmement chaud
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile